RESPONSABILITÉS ET COMPÉTENCES

Benjamin Louvet (7) - OutlookBenjamin Louvet est titulaire du Master Gestion Financière et Fiscalité (Paris I – Panthéon Sorbonne). Après avoir passé 3 ans en tant que broker sur produits dérivés chez BNP Equities, en 1998 il devient gérant de Fonds de Futures chez BNP Asset Management sous la responsabilité de Médéric de Vasselot.
Il fonde avec lui la société Prim’ Finance (lauréate du Prix Tremplin de l’innovation en 2008 par la société Multiratings) , où il exerce les fonctions de Directeur Général Délégué et gérant des fonds matières premières. En 2015, la société fusionne ses activités avec la société OFI AM, où Benjamin prend la responsabilité des gestions sur matières premières. Il fait partie des références dans le domaine des matières premières et leurs enjeux géopolitiques et stratégiques. Intervenant régulier auprès des professionnels et de la presse, il tient une chronique hebdomadaire sur BFM Business (Radio/TV) sur les thématiques de l’énergie, des métaux et des produits agricoles. Il est également un intervenant référence pour Radio Classique, LCI, le Figaro et Challenges notamment. Il est consulté ponctuellement par les autorités françaises et européennes dans le cadre des réflexions menées sur la financiarisation des marchés de matières premières.
Retrouvez-moi sur www.vivavox.fr.

Optimiste mais pas complaisant, Benjamin est un conférencier qui porte des discours forts sur les enjeux structurels du monde de demain, tant au niveau énergétique, géostratégique que d’endettement public.  Son objectif est d’alerter sur l’urgence d’une prise de conscience du changement de paradigme en cours et de la mise en œuvre de réformes profondes. Il intervient en français et en anglais.

THÉMATIQUES D’INTERVENTION

  • Géopolitique: « Le pétrole se cache-t-il derrière les conflits au Moyen-Orient ?  » Quelles sont les sources de l’instabilité du Moyen Orient ? Et que viennent chercher chacun des acteurs des conflits permanents qui secouent cette zone ? La paix ? Le pétrole ? L’influence ?
  • Pétrole : « Du nerf de la guerre… à la guerre des nerfs ? » Autrefois, les hommes faisaient la guerre pour conquérir du territoire et des hommes. L’objectif : disposer de l’énergie nécessaire à la puissance de son pays. Mais l’avènement de l’or noir a tout changé. Et si l’or noir a fait et défait les guerres, on fait désormais la guerre pour lui. Que ce soit officielle ou officieux, économique ou sur le champ de bataille.
  • Avenir énergétique : « De la boulimie à la frugalité ? » La consommation de matières premières et d’énergie a explosé ces dernières décennies dans le monde, notamment pour alimenter la croissance spectaculaire de la Chine. Au point de menacer la soutenabilité de la demande mondiale et de faire face rapidement à une pénurie de ressources ? Nos économies pourront-elles maintenir cette dynamique ou devront-elles revoir leurs modes de consommation et de production ?
  • 3e révolution industrielle : « Une opportunité pour créer les emplois de demain et relancer l’économie française ? » L’idée de Jeremy Rifkin, rendue possible par le développement spectaculaire des NTIC, est encore loin d’être mise en œuvre dans la pratique… il est temps aujourd’hui que les acteurs publics et privés (entreprises comme ménages) se  donnent  la main pour faire évoluer nos modes de consommation et favoriser une révolution énergétique, vecteurs de développement durable. Pour l’avenir de la planète, pour l’avenir de notre écosystème, pour l’avenir de nos enfants.
  • Entreprise : « Les entreprises devront-elles adapter leur modèle de production à un pétrole cher ? » La tendance de ces dernières années est à la réduction continue des investissements dans le secteur pétrolier alors que la demande mondiale d’or noir ne cesse de croître. Dans ces conditions, les entreprises devront apprendre à vivre avec un pétrole cher, ce qui implique une adaptation de leur modèle de production à cette nouvelle donne énergétique.
  • Dette publique : « Une menace pour nos enfants ? » La croissance est aujourd’hui essentiellement achetée à crédit car on n’a pas pris la mesure des modifications de notre société et de la chute structurelle de notre potentiel. Le recours systématique à la dette pour masquer cette réalité nous met aujourd’hui en danger. Les solutions sont de moins en moins nombreuses, et chaque jour qui passe assombrit un peu plus l’avenir de nos enfants. Il est urgent d’agir.

VIDÉO DE CONFÉRENCE

Conférence « Raretés : ruptures ou transitions ? » (OFI, Paris janvier 2017)

 

EXEMPLES DE CONFÉRENCES

assemblée

  • « Baisse du pétrole : bonne ou mauvaise nouvelle ? » (Université catholique de Louvain, 29 janvier 2015)
  • « Economie, énergie et géopolitique : quel chemin prend le monde ? » (CCI Bordeaux, 8 octobre 2015)
  • « Pétrole : qui veut gagner des millions ? » (ISEG, 15 mars 2016)
  • « Matières premières et géopolitique » (GIRV, 9 juin 2016)

ENTREPRISES QUI LUI ONT FAIT CONFIANCE

MÉDIAS QUI LUI DONNENT LA PAROLE

VOUS SOUHAITEZ FAIRE INTERVENIR BENJAMIN LOUVET ?