RESPONSABILITES ET COMPETENCES

JCG photo officielle2De retour des USA et d’un MBA et après un Doctorat d’Etat en Sciences Politiques, c’est auprès de V. Giscard d’Estaing que Jean Christophe Gallien débute un parcours conforté auprès de Jean Arthuis, Ministre de l’économie et des finances. Jean-Christophe est un spécialiste de campagnes électorales et politiques d’abord menées en France puis en Europe. Il accompagne ensuite plusieurs pays dans des transitions entre victoires électorales et premiers mois de gouvernement et conseille politiquement plusieurs gouvernements.

Jean Christophe a créé et dirigé pendant plus de 4 ans le pôle Affaires Publiques & Communication publique d’une agence du réseau Omnicom. Il en a été le coordinateur européen, Afrique et Moyen Orient des activités de communication publique. Il a aussi créé « egouvernance.com », place de marché européenne dédiée aux achats publics. Il dirige désormais j c g a, URBANAKTORS et est vice-président de ZENON7 PUBLIC AFFAIRS

Jean Christophe enseigne à l’Université de Paris 1 La Sorbonne. ll chronique librement l’actualité internationale, européenne et française en presse écrite et audiovisuelle – La Tribune, France3, LCi, France Info, France Inter, France Culture, RMC et HispanTV. Il est membre de la SEAP, Society of European Affairs Professionals, principale organisation qui fédère les professionnels des affaires européennes. Il est aussi membre de l’EuroPCom, le réseau européen de la communication publique créé en 2012.
Retrouvez-moi sur www.vivavox.fr.

Au cœur des relations entre sphère publique et société civile, Jean Christophe accompagne les entreprises, les gouvernements et les organisations non gouvernementales dans leurs stratégies d’opinion, de marques, de diplomatie et d’influence du local à l’international. Conférencier spécialiste des enjeux internationaux, il intervient en français et en anglais.

THEMATIQUES D’INTERVENTION

Les entreprises, les groupes, dans un Monde compléxifié, composite, de plus en plus incertain et instable ont besoin d’une VIGIE et d’un DIPLOMATE. Du management diplomatique à la diplomatie privée, la corporate diplomacy intègre le poids démultiplié des facteurs et risques politiques, géopolitiques, macro et micro économiques, technologique et sociétaux dans la réflexion, la scénarisation et l’activation stratégique de l’entreprise. Elle est un atout stratégique de compétitivité entre local et global.

  • Géopolitique : « Un Monde à l’instabilité géopolitique permanente » Toutes les régions du monde connaissent des enjeux géopolitiques majeurs : démondialisation, montée des protectionnismes (Traité Transpacifique et TTIP suspendus…), retour du politique (Trump, Poutine, Li, etc), conflictualité militaire et attaques terroristes…. Le point d’équilibre entre coopération et conflit est toujours plus fin.
  • Économie : « Des incertitudes macroéconomiques durables » C’est la fin de l’incroyable alignement des planètes macroéconomiques (argent pas cher, énergie fossile pas chère et faiblesse de l’euro). Les risques de rupture se multiplient partout sur la planète, entre croissance incontrôlée de la masse monétaire aux USA et en Europe, fragilisation de la compétitivité des pays à fort taux d’endettement, bataille pour les matières premières et migrations de populations dans des proportions quantitatives inédites mais durables.
  • Finance : « La planète finance en folie» De Wall Street aux bourses émergentes, les cours s’envolent. Une énorme bulle financière gonfle hors de tout contrôle et malgré les incertitudes multiples qui pèsent sur le contexte mondial. Les fusions-acquisitions se multiplient tandis que les banques sont de plus en plus grosses et ont multiplié les démarches à risque. La prochaine crise financière pourrait être beaucoup plus violente que celle de 2008.
  • Digital : « Une digitalisation universelle qui bouleverse tout et partout » Les marchés sont tous et partout digitalisés, ouverts, intégrés et accélérés par l’accès mobile à l’internet de plus en plus large et rapide, l’Uberisation, l’amazonisation/googlisation généralisée. Les ogres GAFA et leurs petits frères révolutionnent l’organisation même des économies, forts de valorisations boursières énormes et de trésoreries sans limite prédatrice.
  • Humain : « Les peuples partout en tension et potentiellement en révolte » Les mouvements culturels et économiques s’accélèrent. Les identités s’affirment. Le Monde est de plus en plus intégré mais aussi de plus en plus fracturé (volonté de protections géographiques, identitaires). Parallèlement on observe de moins en moins de redistribution des richesses créées, une urbanisation galopante et des migrations généralisées…
  •  Politique : « L’UE au carrefour de son destin » L’UE est multi-attaquée depuis l’extérieur et en interne : le décalage s’accentue entre l’Allemagne et la France tant sur le plan politique qu’économique, les velléités de séparatismes se multiplient (Brexit, demain Grexit, Italexit, Frexit ?, indépendantismes régionaux en Catalogne, Ecosse, etc), de grosses tensions demeurent avec les entrants de 2004. L’UE semble jouer son avenir lors de chaque élection nationale et européenne.

VIDEO DE CONFÉRENCE

« La diplomatie au XXIe siècle : Globale, numérique… » (Report Fi, Think tank Europe-Mexique)

 

ENTREPRISES QUI LUI ONT FAIT CONFIANCE

MEDIAS QUI LUI DONNENT LA PAROLE

VOUS SOUHAITEZ FAIRE INTERVENIR JEAN-CHRISTOPHE ?